Ouvrir un compte bancaire dans une éco-banque est la manière la plus efficace de réduire considérablement son empreinte carbone.

Liste des meilleures éco-banques 2022

Spendways » Écobanque

6 résultats affichés

Helios

3,006,00 /mois

Helios est néobanque éco-responsable et éthique qui vous permet de réduire considérablement votre empreinte carbone sans même y penser.

Compte courant Compte joint • Compte jeune • Carte Visa en bois • Impact environnemental positif.

bunq

2,9917,99 /mois

La carte la plus acceptée dans le monde qui permet de contribuer activement à la reforestation de la planète.

OnlyOne

3,00 /mois

OnlyOne est une éco-banque à impact environnemental et social positif. Financez des projets éthiques et écologiques avec votre argent pour compenser votre empreinte carbone.

bunq Business

4,99 /mois

Compte bancaire pour les auto-entrepreneurs et les freelances. Il permet de gérer ses comptes sans se déplacer en agence et ce, avec la sécurité désormais légendaire de bunq.

canB

0,00

canB est une néobanque éthique qui vous permet de récupérer une partie des montants que vous dépensez, pour en faire don aux associations de votre choix. Avec canB, offrez-vous un moyen non contraignant d’avoir un impact social et environnemental positif.

Green Got

6,00 /mois

Green Got est une néobanque écoresponsable disponible en pré-inscription. L’ouverture d’un compte Green Got permet d’orienter les investissements faits avec son épargne vers des projets écoresponsables.

Qu'est-ce qu'une éco-banque ?

Une éco-banque, aussi appelée banque éco-responsable, est un établissement bancaire qui s'engage pour la préservation de l'environnement et des droits humains grâce de meilleures pratiques bancaires. Ces bonnes pratiques environnementales et sociales sont par exemple :

  • Le désengagement des industries polluantes comme l’extraction du charbon et du pétrole ou l'agriculture intensive et l'élevage industriel ;
  • L'investissement dans la protection de la biodiversité comme l'agriculture raisonnée ;
  • L'investissement dans des industries éco-responsables et éthiques comme l'énergie solaire.
Paysage de campagne verdoyante

Il est urgent de protéger la biodiversité et le climat. C'est pourquoi les dépôts des épargnants doivent être investis dans des projets éco-responsables et éthiques plutôt que dans les énergies fossiles.

Les éco-banques font partie de la famille plus grande des banques éthiques. Elles n'ont pas de cadre légal particulier, mais elles se dotent généralement d'outils pour encadrer leurs actions. Certaines ont le statut d'entreprise à mission comme Helios ou de banque coopérative comme la NEF.

Pourquoi choisir une éco-banque ?

Les dépôts des épargnants, sous la forme de compte-courant, d’épargne et de placement, représentent la première source d'émission de gaz à effets de serre au monde. Par ailleurs, dans leur quête de profit à court terme, les banques traditionnelles investissent dans des énergies fossiles et les industries lourdes très polluantes. À cause de ces investissements carbonés, les banques françaises emmènent le monde vers un réchauffement climatique à +4°C, alerte l’ONG Oxfam France. Il est donc urgent de rendre la finance solidaire et éthique pour éviter une dégradation irréversible du climat et de la biodiversité.

Quelles sont les actions des éco-banques ?

Les éco-banques se retirent généralement des investissements dans les énergies fossiles. Ce simple fait permet de réduire considérablement l'empreinte environnementale des épargnants.

Les éco-banques investissent par ailleurs des fonds dans la transition écologique. Concrètement, des fonds sont mobilisés pour développer des centrales d'énergie solaire, la mobilité propre, les technologies liées à l'hydrogène et aux piles à combustible, etc.

Les actions portent donc principalement sur la réduction des gaz à effet de serre, car l'urgence climatique est de plus en plus intense. Cependant, les actions des éco-banques portent aussi sur la biodiversité, l'agroforesterie, la lute contre l’érosion des sols, le soutien aux cultivateurs indépendants, la reforestation et l'amélioration de la résilience climatique.

Quelles sont les caractéristiques d'une banque éco-responsable ?

Une banque éco-responsable répond à plusieurs critères principaux

  • Traçabilité des dépôts : les clients doivent savoir où sont leurs dépôts et comment ils sont utilisés. Les rapports annuels doivent également faire la transparence sur ce point.
  • Séparation des dépôts : l’épargne des clients ne peut ainsi pas être utilisée même indirectement au financement des énergies fossiles.
  • Inclusion d'investissements à impact environnemental et social positif comme :
    • Agriculture durable
    • Mobilité bas carbone
    • Efficacité énergétique
    • Énergies renouvelables
    • Conservation des écosystèmes
    • Traitement des déchets
  • Exclusion d'investissements à impact environnemental et social négatif
    • Charbon
    • Pétrole
    • Gaz ou pétrole de schiste
    • Élevage industriel
    • Monoculture agricole
    • Pesticides chimiques Armement
    • Génie industriel
  • Garanties : la banque éco-responsable doit se doter d'outils légaux et opérationnels pour maintenir son objectif de développement durable. Parmi eux, on peut citer le statut d'entreprise à mission, les comités d'audit externes et les rapports annuels et la RSE.

Certaines éco-banques se dotent également de cartes bancaires en bois pour asseoir leur positionnement marketing sans que cela ait un réel impact sur l'environnement.

Labels et certifications

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) n'est pas suffisante pour faire confiance aux banques privées. Plusieurs organisations permettent de confirmer les bonnes pratiques des banques éco-responsables. Les plus connues sont :

  • Les Amis de la Terre : association militante pour la protection de l'environnement.
  • bank.green : site d'audit de l'impact environnemental des banques développé et maintenu par des volontaires. Ce site est à l'origine du label Fossil Free Banking Alliance.
  • Moralscore : ONG d'audit des marques sur le plan de l'intégration des préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec les parties prenantes.
  • DNV : expert mondial et indépendant de la certification de projets à impact
  • VCS (Verified Carbon Standard) du site verra.org
  • CCBA (Climate, Community & Biodiversity Alliance), une initiative menée par Rainforest Alliance. Cette association labellise les projets à impact écologique.
  • BCorp : Réseau mondial ayant créé une certification de référence pour les projets à impact social et environnemental.

Impact sur l'environnement : les banques à éviter

Le secteur bancaire compte beaucoup d'établissements qui ne sont pas encore engagés dans l'économie sociale et solidaire ainsi que dans les actions de protections environnementales comme :

  • BNP Paribas est la banque qui finance le plus l'extraction des énergies fossiles en Europe
  • Le Crédit Agricole est la 7e banque en Europe dans l'extraction des énergies fossiles
  • Le Crédit Lyonnais participe également au réchauffement climatique

Si vous êtes client d'une de ces banques, vous pouvez changer de banque facilement grâce à la mobilité bancaire afin de migrer votre compte courant et vos produits d'épargne vers des banques plus solidaires, sociales et durables.