Le 15 mai 2022, le bitcoin est tombé à sa plus faible valeur depuis janvier 2022, lors d’une semaine qui a vu de fortes baisses des principales cryptomonnaies. Suivant cette chute brutale, deux cryptomonnaies ont tout simplement disparu effaçant d’un trait près de 50 milliards d’euros.

Qu’est-ce qui explique cette chute spectaculaire actuelle ainsi que les précédentes ? Faut-il cesser d’investir et quel est l’avenir des plateformes d’investissement et des cartes crypto dans ce contexte ? C’est que nous allons voir dans ce dossier consacré à la chute des cryptomonnaies.

Des milliards partis en fumée

Le marché des cryptomonnaies est en baisse de -60% environ depuis les sommets de novembre 2021 voyant passer le bitcoin (cryptomonnaie de référence) de 67.500$ à 24 500$ le 18 mai 2022. L’Ethereum a également subi une baisse de -62% entre le 8-11-22 et le 15-05-2022.

Après des gains et des sommets records en 2021, les cryptomonnaies traversent une période de turbulence avec des variations de prix imprévisibles. La cryptomonnaie Terra (LUNA) a presque entièrement disparu après une chute importante de 96%.

Monnaie, réserve de valeur ou actif numérique spéculatif ?

Les cryptomonnaies sont considérées comme une alternative aux méthodes bancaires traditionnelles, moins coûteuses pour déplacer l’argent en raison du fait qu’elles ne sont pas réglementées par les gouvernements et les banques.

Cependant leur très forte volatilité et leur vulnérabilité aux attaques spéculatives les ramènent à un actif numérique, très sécurisé pour la plupart, mais grandement spéculatif. De grandes fortunes se bâtissent avec les cryptomonnaies qui, sur le long terme, sont en tendance haussière, mais qui sont soumises à un très grand risque.

Pourquoi le marché des cryptomonnaies baisse-t-il ?

Le marché des cryptomonnaies est extrêmement volatil par nature, car il n’est porté principalement que par la demande. À l’inverse des monnaies fiduciaires, les monnaies cryptographiques ne sont pas régulées par une banque centrale. Par ailleurs, elles ne n’ont pas de valeur intrinsèque comme les matières premières et les métaux précieux qui garantit une certaine stabilité.

Les cryptomonnaies sont également sujettes à la spéculation de la part de très nombreux petits investisseurs dans le monde entier ainsi que de baleines qui investissent et retirent des milliards très brusquement. Les records observés fin 2021 sont principalement dus à ces vagues massives d’investissement nommées bull run.

La société de voitures électriques Telsa a acheté pour 1,5 milliard de dollars de Bitcoin, ce qui a fait grimper en flèche le cours de la cryptomonnaie et de Tesla, mais cette époque n’est plus qu’un lointain souvenir pour les investisseurs.

Au-delà des investissements et désinvestissements, c’est parfois les mots de personnes influentes qui font s’envoler ou dégringoler la valeur des cryptomonnaies. Elon Musk est coutumier du genre. Après avoir propulsé le Dodgecoin au plus haut en tweetant « Dodegcoin to the moon » il l’a fait également plonger en faisant une blague à son sujet lors du Saturday Night Live. L’impact a été similaire lorsqu’il a annoncé que le bitcoin serait accepté pour les achats des véhicules Tesla. Il s’était rétracté quelques semaines plus tard en évoquant le fait que le fonctionnement du bitcoin avait un impact trop grand sur l’environnement.

Elon Musk, PDG de Tesla

Elon Musk, PDG de Tesla

Enfin, les cryptomonnaies suivent la tendance des marchés financiers depuis toujours alors qu’elles sont structurellement indépendantes. C’est un fait, le début de la pandémie a fait chuter la bourse comme le bitcoin avant une reprise massive des marchés financiers et cryptographiques. Depuis fin 2021, les marchés financiers sont à la baisse et celui de toutes les cryptomonnaies n’échappe pas une nouvelle fois à la tendance.

Pourquoi une nouvelle chute aujourd’hui ?

La récente baisse est attribuée à une perte de confiance dans le marché des cryptomonnaies dans un contexte de pressions économiques dans le monde entier, provoquée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie et les blocages post-Covid.

Elle fait suite aux récents crashs provoqués par la décision de Tesla de ne plus accepter les bitcoins pour le paiement de ses produits et par les mesures de rétorsion de la Chine contre les offres initiales de cryptomonnaies, les échanges de blocs et les mises en garde contre les transactions spéculatives.

Un nouveau coup a été porté lorsque la Chine a ordonné l’arrêt complet du minage de bitcoin dans la province du Sichuan et a demandé aux banques de ne plus prendre en charge les transactions en cryptomonnaies, dans le cadre d’une dernière vague de restrictions sur les cryptomonnaies.

Aujourd’hui, la banque centrale de la République Populaire de Chine a interdit les jetons numériques après avoir annoncé que toutes les transactions en cryptomonnaies étaient illégales. Cette décision a déjà eu un impact sur le marché mondial des cryptomonnaies.

L’influence d’Elon Musk ne doit pas être sous-estimée, car, même si des sociétés comme PayPal, Mastercard et Facebook ont soutenu les cryptomonnaies, l’annonce de Tesla de ne plus utiliser le bitcoin comme moyen de paiement et les tweets de son PDG ont fait trembler le marché à de nombreuses reprises.

Il faut également prendre en compte le contexte économique mondial relativement morose en ce printemps 2022. Nous constatons un effondrement brutal de l’économie chinoise, une inflation record (8,3% aux États-Unis au 18 mai 2022), la baisse continue des marchés financiers depuis début 2021 et la consommation chinoise en baisse. Le Nasdaq est en baisse de 28% entre le 15-11-2021 et le 15-05-2022 (-43% pour Amazon et -76% pour Netflix).

Nous faisons donc face à des perspectives économiques globales incertaines qui rejaillissent dans l’univers des devises numériques déréglementées, provoquant un manque de confiance dans le marché.

Enfin, l’impact sur l’environnement du minage de bitcoins (un processus compliqué de fabrication de nouveaux jetons numériques) a conduit certaines sociétés à se retirer du bitcoin comme Tesla et à certaines organisations à en faire mauvaise presse. Ce facteur est aujourd’hui minime, mais se place dans une tendance de fond qui contribue la perte de confiance dans cet actif numérique.

Quel est le prix du Bitcoin et de l’Ethereum ?

Le prix du Bitcoin était de 28 340€ le 18 mai 2022 contre 60 000€ à son plus haut sommet.

La valeur de l’Ethereum était de 1 931 € le 18 mai 2022 contre 4 223€ à son plus haut sommet.

Quelles cryptomonnaies sont en baisse ?

Le bitcoin n’a pas été la seule cryptomonnaie à ressentir les effets du tremblement actuel. Les 10 premières ont en effet toutes connu des baisses de valeur.

Le Dogecoin, qui a été initialement créé comme une blague en 2012 avant de voir ses actions monter en flèche, a également chuté tandis que Solana a vu son cours augmenter de plus de 8 %.

Le Terra USD (UST) et le Terra LUNA (LUNA), qui sont pourtant des stablecoins, ont toutes deux connu une chute vertigineuse à cause d’une faille dans leur conception. Vent de panique temporaire ou disparition totale de ces cryptomonnaies, nous le saurons bientôt.

Comment les plateformes d’échange réagissent-elles ?

Il n’y a pas péril dans la demeure pour les plateformes d’échange de cryptomonnaies et leur carte crypto. Aucune n’a à ce jour bloqué la moindre transaction. Chez Spendways, nous constatons toujours autant de personnes intéressées par ces plateformes, ce qui est assez rassurant pour l’avenir de l’écosystème.

Conclusion

Les cryptomonnaies représentent des actifs numériques sécurisés pour la très vaste majorité et en particulier pour le cas du bitcoin et de l’Ethereum.

En revanche, bien que la tendance soit haussière sur le long terme, la valeur des cryptomonnaies est très fortement impactée par la spéculation et la perte de confiance. Ce second point est entretenu par l’arrivée de nouveaux coins moins fiables et la constatation qu’une seule personne comme Elon Musk peut influencer le cours du marché.

La prudence doit donc rester de mise pour tous les investisseurs. Il faut également éviter de réagir trop vite aux prises de valeur brutales et aux chutes de capitalisation. Les actifs numériques comme les marchés boursiers doivent s’appréhender sur le temps long.

author-avatar

À propos de Fabien

Créateur de Spendways.com, Fabien est investi dans les nouveaux moyens de paiement pour les particuliers et les professionnels. Ces comptes, cartes et terminaux de paiement, simplifient le quotidien et suppriment de nombreux frais injustifiés. Sa mission est donc de les faire découvrir au plus grand nombre.

Spendways vous recommande aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.