Bien que la majorité des cartes bancaires soient des cartes de débit immédiat ou différé, certaines cartes de paiement sont de type crédit. Elles sont donc liées à la fois à un compte bancaire et à une réserve de crédit renouvelable.

Les 5 meilleures cartes de crédit 2022

Spendways » 💳 Carte bancaire » Carte de crédit

5 résultats affichés

Carte ZERO

0,00

La seule vraie carte de crédit Gold Mastercard gratuite offrant un report de paiement gratuit de 6 semaines. Aucun frais sur les paiements à l’étranger.

bunq

2,9917,99 /mois

La carte la plus acceptée dans le monde qui permet de contribuer activement à la reforestation de la planète.

Nexo

0,00

Nexo est une carte crypto de crédit qui vous avance des euros en contre-partie du blocage de vos cryptomonnaies.

BlockFi

0,00

Dépensez des dollars et gagnez de cryptomonnaies avec la seule carte de crédit qui offre 1,5% de cashback sur toutes les dépenses.

bunq Business

0,0020,99 /mois

Compte bancaire pour les auto-entrepreneurs et les freelances. Il permet de gérer ses comptes sans se déplacer en agence et ce, avec la sécurité désormais légendaire de bunq.

Qu'est-ce qu'une carte de crédit ?

Carte ZEROUne carte de crédit est une carte bancaire liée à une réserve d'argent prêté par un établissement de crédit et disponible en permanence. Cette réserve de liquidité, aussi appelée crédit renouvelable, permet d'acheter des biens et des services ainsi que de retirer des espèces à crédit.

Le titulaire de la carte de crédit peut rembourser son mini crédit en entier chaque mois pour ne pas payer d'intérêts. En revanche, si le titulaire de la carte de crédit laisse courir son crédit, il doit s’acquitter de frais de crédits en plus de la somme à rembourser. Ces frais de crédit sont principalement constitués d'intérêts dont le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) se situe entre 5% et 25%.

Quelle est la différence entre une carte de crédit et une carte de débit ?

La carte de crédit se distingue de la carte de débit par le fait qu'elle est adossée à une réserve de crédit alors que la carte de débit est liée à un compte courant.

La réserve de crédit à la consommation doit être remboursée a posteriori des achats alors que le compte courant doit lui être alimenté en amont des achats. En d'autres termes, la carte de crédit permet de régler des achats avant même de percevoir ses revenus.

Certaines cartes de débit proposent un débit différé, mais il ne s'agit pas pour autant d'un crédit. Le débit différé correspond uniquement à un regroupement des dépenses sous un seul prélèvement en fin de mois. En revanche, la quasi totalité des CB sont des cartes de débit immédiat à autorisation systématique du solde.

Voici un résumé des différences entre carte de débit et carte de crédit :

Carte de crédit Carte de débit
Compte courant parfois oui
Crédit renouvelable oui non
Découvert autorisé non parfois
Débit immédiat non oui
Débit différé non parfois

Comment fonctionne une carte de crédit ?

Pour bien utiliser sa carte de crédit, il est important de bien comprendre comment elle fonctionne. Ce moyen de paiement se caractérise par les attributs suivants :

  • La date d'arrêt ou date du relevé de compte : il s'agit de la date de fin de cycle de facturation. C'est la date que le titulaire de la carte de paiement à crédit doit avoir en tête pour comptabiliser la somme de l'emprunt qu'il effectue sur la période en cours.
  • La date de débit ou date d'échéance : il s'agit de la date à laquelle le titulaire de la carte de crédit doit payer le solde du crédit ou, à défaut, un montant supérieur au montant minimum.
  • La période de grâce : il s'agit de la période entre la date d'arrêt et la date d'échéance. Durant cette période, le titulaire de la carte peut rembourser son crédit à la consommation sans qu'aucun intérêt ne lui soit demandé. Cette période est généralement de 21 jours.
  • Le solde courant : le solde courant fait référence au solde total de l'emprunt et des frais à rembourser. Il se calcule sur la dernière suivante :
    Solde courant = Solde de la période courante +solde du crédit précédent non remboursé + avances d'argent + frais de crédit sur achats + frais de crédit sur avances d'argent.
  • Le paiement minimum dû : il s'agit de la part minimale du solde à rembourser (généralement entre 2 et 5% du solde courant). Si celui-ci n'est pas payé, le titulaire s'expose à une augmentation du taux d'intérêt, à des frais ou à la suspension de sa carte de crédit.
  • Le taux d'intérêt : le taux d'intérêt correspond au taux auquel est prêté l'argent du crédit renouvelable. Il est exprimé en pourcentage annuel sous l'acronyme TAEG. Il est toutefois calculé quotidiennement ce qui augmente d'autant plus le coût des intérêts composés (cf inconvénients de la carte de crédit).
  • La limite de crédit fait quant à elle référence au montant maximal du prêt que l'organisme de crédit met à disposition du titulaire du compte.

Nous comprenons bien maintenant qu'un paiement avec une carte de crédit ne débite pas un compte courant. À la place, il augmente le crédit renouvelable adossé à la carte. Ce crédit est ensuite remboursé ultérieurement par le client de la banque ou de l'organisme émetteur de la carte.

En jouant avec la période de grâce, il est donc possible de vivre à crédit sans ne jamais payer d'intérêts et en bénéficiant des nombreux avantages détaillés plus bas. Toutefois, lorsque la période de grâce est dépassée, le TEG calculé quotidiennement est généralement très élevé. Il est donc important de rembourser rapidement son crédit.

Enfin, il faut savoir que les frais de crédit sur les retraits aux distributeurs sont souvent plus élevés que ceux sur les paiements. Il est donc préférable de toujours régler ses achats par carte plutôt que de retirer de l'argent depuis un DAB pour payer en espèces.

Comment obtenir une carte de crédit ?

Plusieurs types d'établissements permettent d'obtenir une carte de crédit.

Le premier des établissements proposant une carte de crédit est la banque institutionnelle. Bien que la très vaste majorité des banques traditionnelles proposent uniquement des cartes de débit de débit immédiat ou à débit différé, certaines proposent de vraies cartes de crédit. C'est le cas de la banque Advanzia Bank avec la carte ZERO.

Ensuite, les magasins et grandes surfaces proposent très souvent des cartes de crédit. Elles permettent de régler un achat en 4 fois sans frais ou bien de rembourser sur des périodes plus longues des mensualités plus faibles avec des intérêts. La Fnac, Darty, Auchan, etc. permettent tous d'acquérir une carte de crédit pour emprunter un petit montant.

Enfin, les néobanques permettent depuis peu de disposer d'une carte de crédit avec des services très innovants. bunq permet par exemple de disposer d'une carte avec la mention « crédit » sans pour autant qu'il s'agisse d'un véritable crédit à la consommation. Les crypto-banques BlockFi et Nexo permettent quant à elles de payer à crédit en bloquant ses cryptomonnaies pendant un certain temps.

En fin de compte, et quelque soit l'organisme de crédit, le titulaire de la carte de crédit doit nécessairement avoir 18 ans ou plus pour prétendre à une ouverture de compte. À défaut, son tuteur légal peut l'autoriser à utiliser sa propre carte de crédit, mais il sera tenu responsable des agissements de son enfant.

Comment choisir une carte de crédit ?

Plusieurs critères permettent de comparer les cartes de crédit pour choisir la meilleure. Il s'agit des attributs suivants :

  • Le TAEG : en France, le TAEG d'une carte de crédit se situe entre 5% pour un crédit de 5000€ et 25% pour un petit crédit de 2500€ ou moins. Si le taux est supérieur à 25%, il est préférable d'éviter cette solution.
  • Les modalités de remboursement : les modalités de remboursement permettent d'aménager le crédit pour qu'il ne soit pas contraignant. La période de grâce doit être la plus longue possible. Il faut également prêter attention à l’échelonnement et le montant des mensualités.
  • Le montant empruntable : le montant maximal affiché est un premier indicateur, mais les banques ne le débloquent généralement pas immédiatement. Plus vous remboursez rapidement votre crédit, plus votre score augmente et plus le plafond augmentera également.
  • Le tarif de la carte : les cartes de crédit sont généralement gratuites en France, mais attention aux cartes étrangères, elles peuvent prélever une souscription (cotisation mensuelle) ou des frais d'adhésion. Spendways détaille tous les frais associés aux cartes pour vous permettre de bien choisir.
  • Les frais bancaires : au-delà des frais d'emprunt et du tarif de la carte, il y a les frais inhérents à toute carte bleue. Cela englobe le coût des retraits, les paiements en devises, les frais d'incident de paiement, de renouvellement de carte, etc.
  • Les assurances : une carte de crédit contient des assurances minimales (Visa Classic et Mastercard Standard). Elles peuvent cependant offrir une couverture plus large comme la Carte Gold Mastercard ZERO.
  • Les avantages de la carte : les cartes de crédit incluent généralement, des plafonds élevés, du cashback et des remises généreuses dans plusieurs enseignes. C'est leur grand avantage par rapport aux cartes de débit.

Avantages et inconvénients de la carte de crédit

Voici les principaux avantages d'une carte de crédit :

  • Elle permet de bénéficier d'un petit crédit sans justificatifs, activable à n'importe quel montant. Par ailleurs, si le crédit est remboursé durant la période de grâce, il est totalement gratuit.
  • Les cartes de crédit sont mieux acceptées que les cartes de débit par les commerçants. C'est notamment les cas des loueurs de voitures et de vélos et certaines stations essence.
  • Une carte de crédit peut s'accompagner d'un cashback significatif pouvant aller jusqu'à 5%. Certaines incluent également des remises dans des chaînes d'hôtels et de restaurants.

Il est en outre important d'être conscient des inconvénients d'une carte de crédit :

  • Un crédit engage le titulaire de la carte et doit être remboursé. Il est donc très important de vérifier ses capacités de remboursement avant de s'engager.
  • Le taux d'intérêt d'un crédit à la consommation est 3 à 20 fois plus élevé qu'un crédit immobilier ou un crédit avec garantie. Il doit donc être utilisé avec précaution.
  • Les intérêts sont calculés quotidiennement sur la somme restant à rembourser (intérêts passés inclus). C'est le principe des intérêts composés (intérêts sur intérêts) qui augmente considérablement le taux d'intérêt réel par rapport au TAEG lorsque le remboursement tarde à être fait.

Pourquoi les taux d'intérêt sont-ils si élevés ?

Il n'échappe à personne que le taux d'intérêt d'un crédit conso est très élevé. Cette caractéristique est due au fait que les taux ne sont pas garantis par les actifs du titulaire de la carte. En d'autres termes, le client de l'organisme de crédit peut ne pas rembourser son emprunt sans que l'établissement prêteur ne puisse faire quoi que ce soit à part déclarer le défaut de paiement. Attention, un emprunt non remboursé engendre de graves conséquences pour l'emprunteur.

Plus de catégories de comptes et cartes bancaires