Tout comme leurs parents, les enfants et les ados sont attirés par le monde du travail pour gagner de l’argent en s’épanouissant. Si le monde du travail semble inaccessible à cet âge, rien n’est plus faux ! Il n’a jamais été aussi facile de gagner de l’argent en parallèle de l’école. Alors comment gagner de l’argent quand on est mineur ? Il suffit pour cela d’avoir un compte bancaire pour ado et surtout d’être bien informé. Chez Spendways, nous ne faisons pas les choses à moitié, alors nous avons décidé de vous offrir ce guide ultime pour tout comprendre !

Nous verrons d’abord les raisons qui poussent les jeunes à travailler et gagner de l’argent. Nous couvrirons ensuite les jobs possibles par tranche d’âge, avec notamment un point sur les lois du travail qui s’appliquent dès 14 ans. Pour les plus de 16 ans, un court guide de l’auto-entrepreneur est inclus. Enfin, les personnes intéressées trouveront en fin d’article une longue liste de sites à consulter pour trouver des activités rémunératrices. Avec cela, chacun devrait trouver chaussure à son pied !

🏦 Cartes et comptes pour ados 💳

3 raisons de travailler quand on est mineur

Un travail rémunéré peut être une expérience épanouissante et enrichissante. En effet, voici les trois raisons principales qui poussent les ados à travailler : vivre sa passion, développer des compétences et gagner de l’argent – souvent les trois en même temps.

💖 Cultiver sa passion

Squeezie vivait de sa passion sur Youtube avant d'atteindre la majorité.

Squeezie, premier YouTuber français avec 15 millions d’abonnés, vivait de sa passion avant d’atteindre la majorité.

C’est le cas le plus visible, celles et ceux qui travaillent dans le cinéma, les spots publicitaires, les arts de la scène (cirque, danse, chant), mais aussi les sports et, plus récemment, via des plateformes comme YouTube et Twitch. Ces mineurs ont une passion ou une activité à temps plein qui leur permet de développer leur talent dès un très jeune âge. Généralement, leur priorité n’est pas de gagner de l’argent ni de développer des compétences professionnelles, mais de se donner à fond dans le domaine qui les passionne. Néanmoins, ces jeunes talents peuvent réaliser des gains financiers importants et mettre à profit leur expérience et leur notoriété pour construire leur avenir. Cela exige un excellent encadrement de la part des parents, tuteurs, entraîneurs, collègues, etc.

Certains jeunes peuvent également avoir envie de travailler simplement par attrait pour une profession en particulier, par envie de découvrir le monde du travail ou par désir d’aider les personnes qui les entourent et ainsi trouver leur place dans la société.

🤓 Apprendre en travaillant

Il s’agit typiquement des personnes qui débutent un apprentissage dès 16 ans, ou 15 ans sur dérogation. C’est la voie d’excellence pour les personnes qui ont une vocation claire dès un jeune âge ou qui souhaitent travailler dans l’entreprise familiale dans le cas des artisans et professions manuelles. Cette voie est parfois considérée comme le meilleur moyen d’atteindre un excellent niveau dans sa profession, comme chez nos voisins suisses. En effet, elle présente plusieurs avantages. La différence d’âge favorise la transmission des savoirs, car les jeunes sont flexibles et peuvent accepter d’être repris. Pour les métiers qui demandent des savoir-faire (le « coup de main ») ou des contraintes particulièrement importantes (agriculture, particulièrement l’élevage), il est plus facile de commencer tôt. Enfin, la rémunération n’est pas au centre de la relation du mineur avec l’entreprise, ce qui favorise l’apprentissage et les bons rapports. Et il ne faut pas oublier que, pour les personnes qui ne s’intéressent pas aux matières enseignées au lycée, c’est une excellente opportunité de construire son avenir dans un environnement plus propice.

L'apprentissage après le collège permet de bien gagner sa vie tout en apprenant un métier qualifié

L’apprentissage après le collège permet de bien gagner sa vie tout en apprenant un métier qualifié

Outre l’apprentissage, plusieurs activités rémunérées permettent de développer des compétences qui seront utiles à l’avenir : soutien scolaire, aide à la personne, baby-sitting, dépannage informatique, création de sites web, montage vidéo, etc. Il est possible de travailler dans ces domaines sans pour autant avoir un statut d’apprenti ni s’inscrire dans une structure.

💶 Gagner de l’argent

Les préoccupations financières concernent tous les âges pour différentes raisons. Si les parents couvrent les frais liés à l’hébergement et l’alimentation de leurs enfants, il n’en reste pas moins que beaucoup de jeunes ont envie de pouvoir s’offrir des choses qui leur plaisent. L’argent fait partie intégrale de la vie et les enfants ont envie de faire leurs propres expériences tôt. Les parents peuvent être tentés de résister, mais il suffit en réalité qu’ils encadrent bien la façon dont leur enfant dépense les gains réalisés. Travailler pour gagner de l’argent peut être très épanouissant, car cela permet de :

  • Se sentir utile et contribuer à la bonne marche de la société ;
  • Développer son indépendance et son autonomie ;
  • Développer sa capacité à pourvoir à ses besoins ;
  • Découvrir le monde du travail et faire ses expériences sans risquer de ne pas boucler ses fins de mois si cela ne fonctionne pas ;
  • Découvrir certaines facettes de soi-même qu’on ne valorise pas à l’école ;
  • Mettre en œuvre des compétences qui seront utiles plus tard ;
  • Compléter son CV avec des expériences professionnelles ;
  • Gérer son temps entre ses différentes activités – il est important de ne pas négliger ses devoirs ni ses loisirs.

Quant à l’argent ainsi gagné, il peut être utilisé de manière constructive :

  • Pour ses futures études, un bon ordinateur, le permis, l’achat d’un premier véhicule, la caution d’un premier appartement, etc. ;
  • Pour s’offrir des équipements coûteux en vue de démarrer d’autres projets, comme par exemple du matériel de qualité pour du streaming ou tourner des vidéos et faire du montage ;
  • Pour se faire plaisir sans peser sur le budget de ses parents : vêtements, chaussures, vacances, jeux… ;
  • Pour prendre conscience de la valeur de l’argent ;
  • Pour apprendre à faire ses comptes et gérer ses finances personnelles : combien dépenser, combien épargner, comment et dans quel but ;
  • Pour faire des cadeaux à ses proches.

Les bonnes raisons de travailler ne manquent pas !

Il y a toutefois des pièges à éviter. Lorsqu’on gagne de l’argent, il peut être tentant de s’y donner à fond en oubliant le reste. Cependant, la scolarisation et l’épanouissement personnel restent prioritaires. Il faut veiller à préserver sa santé et son bien-être sur le long terme en évitant les travaux trop durs physiquement et émotionnellement. L’important est de se concentrer sur ce qu’on aime faire et non sur les gains financiers.

Voyons à présent les possibilités qui s’offrent aux jeunes motivés.

Comment gagner de l’argent entre 7 et 11 ans ?

Dès 7 ans, les parents peuvent discuter avec leurs enfants de l’argent de poche. Il est important de les éduquer à aux interactions financières dès le plus jeune âge. Les parents sensibilisés seront par ailleurs plus ouverts à l’idée de rémunérer leurs enfants en échange de certaines tâches exceptionnelles. Mais attention, les tâches ménagères ou autour de la préparation des repas sont gratuites. Elles font partie de la vie en communauté.

🥰 Petits boulots à la maison

  • Aide au rangement : tri des affaires dans un garage ou grenier ;
  • Nettoyage de la voiture ;
  • Travaux dans le jardin : tondre la pelouse, tailler des haies, ramasser des feuilles ou branchages, désherbage…
  • Services liés aux animaux domestiques : changer la litière du chat, sortir le chien ;
  • Baby-sitting auprès des frères et sœurs.

Il est possible de s’adresser à son entourage et ses voisins, qui peuvent aussi avoir besoin de quelqu’un pour certains de ces services, comme par exemple promener un chien, faire des courses ou nettoyer une voiture. Ce sont de bonnes manières de gagner de l’argent dès 11 ans et même avant.

🏦 Comment recevoir son argent dès 7 ans ?

À 7 ans, trois possibilités sont envisageables :

  1. Conserver ses pièces dans une tirelire (ça permet d’appréhender la valeur de l’argent) ;
  2. Placer son argent sur un compte pour ado qui permet le dépôt d’espèces ;
  3. Se faire recharger sa carte bleue par le ou les parent(s) ( voir les cartes disponibles à partir de 7 ans liées à la carte du parent).

Les enfants artistes et mannequins

Arts vivants, figuration et cinéma : un travail rémunérateur – dès 330 € par jour pour la figuration. Toutefois, le travail des jeunes figurants doit, par exemple, être approuvé par Commission des enfants du spectacle et la Direction départementale de la cohésion sociale. Il reste également très règlementé selon les domaines : les enfants doivent avoir plus de 9 ans pour jouer dans une pièce de théâtre, plus de 3 mois pour passer à la télévision et les horaires sont stricts. En outre, les revenus ainsi générés ne peuvent être utilisés qu’à compter de la majorité des jeunes travailleurs et travailleuses.

Comment gagner de l’argent à 12 ans ?

Dès l’âge de 12 ans, l’horizon s’élargit. Il peut être intéressant de faire jouer ses contacts, notamment via ses parents ou via les réseaux sociaux (groupes de quartier ou thématiques sur Facebook ou WhatsApp). De nombreuses tâches peuvent être effectuées sans quitter la maison, par exemple pendant un confinement.

🔨 Exemples de jobs

Idées Exemples
Rendre des services Baby-sitting en journée pour des familles du voisinage et de la famille

Services au voisinage : courses pour personnes âgées, réparation de vélos, coups de main pour déménagements, pour monter des meubles, garder un animal de compagnie

Cours de soutien scolaire pour les élèves qui sont dans la même classe (si le niveau le permet) et pour les plus jeunes, avec aide aux devoirs

Monétiser ses compétences grâce à internet Vente de cours et devoirs en ligne

Création de sites sur internet (blogs ou autres) pour réaliser des bénéfices via la publicité ou des liens affiliés

Vente de photos sur des sites spécialisés (même les photos réalisées avec la caméra d’un portable de qualité moyenne peuvent être intéressantes)

Vente et achat avec valeur ajoutée Récupérer ou acheter des vélos en mauvais état puis les retaper pour les revendre (marche avec toute sorte de produits)

Acheter des vêtements, chaussures ou accessoires pour les customiser et en faire des pièces uniques et les revendre

Création d’objets faits main

Création et vente de t-shirts et accessoires personnalisés comme SpreadShirt

Vente, achat et location Vente des affaires dont on ne veut plus sur internet, via des sites comme ebay.fr ou leboncoin.fr – vêtements (vinted.fr), jeux, livres (momox.fr)

Création d’applications, qui pourront ensuite être revendues

Achat puis vente de produits très recherchés sur internet, notamment via StockX pour les sneakers

Location de matériel, par exemple d’un ordinateur ou d’une console de jeu pendant quelques jours ou quelques semaines (avec contrat et assurance)

Achat de produits à bas coût (par exemple sur aliexpress.com – attention au délai de livraison de 3 semaines) pour les revendre plus cher sur d’autres plateformes (par exemple sur eBay). Attention à les tester avant de les revendre et à éviter le dropshipping…

Sites et applications rémunératrices Sweatcoins rémunère chaque pas, les sites cashback rémunèrent chaque achat chez leurs partenaires. Les marchands donnent au site de cashback une commission dès qu’une personne passe par ce site pour effectuer un achat, qui la partage ensuite avec le consommateur. Ces solutions présentent l’avantage d’une rémunération sans travail supplémentaire.

Une liste de sites est proposée en fin d’article ! Attention, les paris et jeux de hasard type poker en ligne sont interdits aux mineurs !

🏦 Comment recevoir son argent quand on a 12 ans ?

Avec la disparition des espèces et des chèques, il est de plus en plus fréquent d’avoir son propre compte. Les cartes pour ado permettent de recevoir de l’argent sur son propre compte et de l’épargner pour générer des bénéfices, ou bien de le dépenser en ligne ou en magasin avec une carte bancaire. Des comptes économiques et faciles à ouvrir existent pour les jeunes.

Comment gagner de l’argent à 13 ans ?

Dès 13 ans, il est possible de gagner de l’argent en ajoutant à la liste ci-dessus une autre stratégie très populaire : une présence sur des plateformes comme YouTube (vidéos) et Twitch (streaming) avec rémunération par la plateforme et/ou via des liens affiliés. Les sujets sont nombreux : tutos, maquillage, jeux vidéo, unboxing, etc. Sauf exception, il faut plusieurs années de travail avant qu’une chaîne génère un revenu. Si c’est une passion, il est donc intéressant de démarrer tôt.

Les liens affiliés, définition et mode d’emploi

Avant un achat, les consommateurs font souvent une recherche sur internet pour choisir le produit qu’ils vont acheter. Il peut s’agir de chaussures, de vêtements, d’équipement photo, de maquillage, de programmes, etc. Les marques cherchent à augmenter leur visibilité en s’assurant que les personnes qui ont une présence sur internet parlent d’elles dans des blogs ou des vidéos : ces pages ou ces vidéos sont bien référencées dans Google, donc les consommateurs atterrissent sur ces pages lorsqu’ils glanent des informations sur ces produits.

Pour inciter les créateurs de contenu (blog ou vidéo) à parler d’elles, les marques ont des programmes affiliés : elles donnent aux créateurs des liens personnalisés et les rémunèrent à chaque fois qu’un consommateur réalise un achat après avoir cliqué sur le lien personnalisé.

Tout le monde est gagnant : le consommateur qui obtient gratuitement un maximum d’informations sur le produit avant de réaliser son achat, le créateur de contenu qui est rémunéré pour son travail d’information et de comparaison des produits et la marque qui obtient plus de visibilité.

🏦 Comment recevoir son argent quand on a 13 ans ?

Les espèces disparaissent totalement des échanges commerciaux. Par ailleurs, elles comportent plusieurs types de risques : elles se perdent, faire ses comptes n’est pas toujours simple, et il y a évidemment un risque sanitaire. C’est pourquoi les comptes bancaires avec carte ont de plus en plus de succès auprès des ados et de leurs parents. Voici les principaux :

C’est une solution à la fois économique et pratique, qui permet de fluidifier les échanges d’argent et aussi de prendre dès le plus jeune âge des habitudes de dépense et d’épargne réalistes.

Comment gagner de l’argent à 14 ans, 15 ans, 16 ans ou 17 ans ?

⚖️ Législation sur le travail des mineurs

Si le travail des mineurs est souvent mal vu dans le monde, c’est parce qu’il est associé à la déscolarisation et à l’exploitation des personnes mineures. En réalité, la loi française encadre suffisamment le travail des mineurs pour éviter ces situations, et ne l’interdit donc pas. Il reste néanmoins important de rester vigilant.

Légalement, il faut avoir plus de 18 ans pour pouvoir signer un contrat de travail. Cela vise à protéger les enfants, et à s’assurer que la scolarité reste bien la priorité avant la majorité. La loi prévoit également quelques aménagements. Par exemple, comme l’école n’est obligatoire que jusqu’à 16 ans, un contrat de travail peut être signé dès cet âge –sous certaines conditions. Et avec l’autorisation des parents ou du tuteur/de la tutrice, une personne mineure peut être employée légalement dès l’âge de 14 ans.

Depuis la rentrée 2020, les jeunes ont une obligation de formation (loi Blanquer sur l’école de 2019). Les missions locales sont chargées de s’assurer que toutes les personnes de moins de 18 ans se trouvent dans une des situations suivantes :

  • Parcours scolaire dans un établissement du second degré et de l’enseignement supérieur ;
  • Apprentissage dans un établissement du second degré et de l’enseignement supérieur ;
  • Parcours d’accompagnement ;
  • Parcours d’insertion sociale et professionnelle ;
  • Service civique ;
  • Emploi.

Il est donc possible de s’adresser à sa mission locale pour obtenir des informations et une orientation.

👦 Les mineurs en général

Pour qu’un mineur puisse travailler avant l’âge de 18 ans, les parents ou le tuteur/la tutrice doivent donner leur autorisation par écrit. Le contrat de travail ne peut être signé qu’après avoir obtenu cette autorisation. Plus d’informations sur le site de Legalife.fr.

🧐 Le cas particulier des mineurs émancipés

La personne mineure émancipée devient capable de tous les actes de la vie civile, comme une personne majeure. Elle peut donc conclure un contrat de travail. L’émancipation est le résultat d’une décision du juge des affaires familiales, qui fait suite à la demande d’au moins un des parents. Pour cela, le mineur doit avoir au moins 16 ans.

La loi permet donc aux employeurs de faire travailler des personnes dès l’âge de 14 ans. Les règles sont très précises, mais les domaines où des dérogations sont possibles sont nombreux. Il faut donc bien se renseigner.

À 14 ans et à 15 ans À 16 ans et 17 ans
📅 Période de travail Uniquement pendant les vacances scolaires de deux semaines minimum

La durée du travail ne doit pas dépasser la moitié des vacances scolaires : sur des vacances de deux semaines, il est possible de travailler une semaine maximum

Le temps consacré à la formation dans un établissement d’enseignement compte comme temps de travail effectif.
💶 Rémunération Si moins de 6 mois d’activité professionnelle dans le secteur concerné : 80 % du SMIC, soit environ 45 € net par jour en 2020 Si moins de 6 mois d’activité professionnelle dans le secteur concerné : 90 % du SMIC, soit environ 50 € net par jour en 2020
⏱️ Temps de travail quotidien En continu : 4h30 maximum, puis une pause de 30 minutes environ est obligatoire

Sur une journée : 7 heures au total avant 16 ans

Sur une journée : 8 heures à 16 ans et 17 ans.
⏱️ Temps de travail hebdomadaire 35 heures maximum dans la limite de la durée quotidienne ou hebdomadaire normale du travail des adultes employés dans l’établissement, sauf dérogation.
⏱️ Heures supplémentaires Toujours sous réserve d’une dérogation, les heures supplémentaires ne sont pas autorisées. Autorisées dans la limite de 5 heures par semaine. L’accord de l’inspecteur du travail et l’avis conforme du médecin du travail sont obligatoires.
🌙 Travail de nuit interdit entre 20h et 6h

Dérogations ici

interdit entre 22h et 6h

Dérogations ici

😴 Temps de repos quotidien 14 heures

Si une personne mineure termine sa journée de travail à 18h, elle ne peut retourner travailler que le lendemain à partir de 8h.

12 heures

Si une personne mineure termine sa journée de travail à 18h, elle ne peut retourner travailler que le lendemain à partir de 6h.

😴 Temps de repos hebdomadaire deux jours consécutifs

Si une personne mineure termine sa semaine de travail un samedi soir, elle ne peut retourner travailler que le mardi suivant.

deux jours consécutifs

En cas de dérogation, la période minimale de repos est de 36 heures consécutives.

💃 Dimanches et jours fériés interdit sauf pour les personnes en apprentissage (dès 16 ans)

Dérogations ici

🙅🏽‍♂️ Secteurs interdits Débits de boisson
Étalages extérieurs des commerces
Activités dangereuses et pénibles (travail sur machine, port de charges…)

Sites de référence :

Comment trouver du travail à 14 ans, 15 ans, 16 ans ou 17 ans ?

La sagesse n’attend pas le poids des ans ! Le simple fait qu’un ou une jeune manifeste de l’intérêt pour une profession peut déjà impressionner un employeur potentiel. En outre, les jeunes ont parfois très tôt des compétences précieuses – conjuguées à une belle motivation, ces compétences peuvent rapporter gros.

Il ne faut donc pas hésiter à mettre en avant ses atouts : motivation, flexibilité, informatique, sens du contact, langues étrangères, capacités d’adaptation… Certains secteurs sont plus accessibles que d’autres pour une première expérience, comme les services à la personne, les travaux saisonniers agricoles et l’animation. Enfin, les employeurs potentiels peuvent être sensibles à l’argument du coût : la rémunération peut être de 80 % ou 90 % du SMIC, en tout cas au début.

Enfin, n’oublions pas que Rome ne s’est pas bâtie en un jour : la persévérance est la clef du succès. Il faudra probablement frapper à plusieurs portes avant de trouver un cadre sympathique et un job.

Voici les 4 étapes à suivre pour trouver la bonne mission :

  1. Penser à ce qu’on aimerait faire, ce qui nous attire : plutôt la réparation de vélo ou les services à la personne ? La cuisine ou les services informatiques ?
  2. Faire le point de ses atouts et rédiger un CV avec ses compétences acquises à l’école, à la maison, avec les amis… Il peut s’agir d’un bon contact, une flexibilité à toute épreuve, la résistance au stress, la persévérance ou simplement l’intérêt pour un domaine spécifique. Attention à toujours faire relire son CV et ses lettres de motivation par au moins une personne – le style et l’orthographe sont très importants.
  3. Déposer son CV dans les exploitations agricoles, les restaurants et les magasins et commerces. Une photo qui présente bien est un atout certain. Une lettre de motivation rédigée pour le poste et l’entreprise visés est indispensable. Idéalement, il faudrait rencontrer le ou la responsable en personne.
  4. Parler de son projet autour de soi: famille, amis, voisins peuvent avoir besoin d’un coup de main ; ne pas hésiter à aller à la rencontre des commerçants, de demander des conseils à des professionnels dans le domaine visé et à déposer des annonces dans les commerces.

Dès 17 ans, il est possible de passer le BAFA pour travailler dans l’animation au contact de jeunes, près de chez soi ou dans des colonies de vacances. Plus d’informations sur le site du Ministère de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Le cas particulier des activités avec débit de boisson :

Les personnes de moins de 18 ans ne peuvent pas travailler au bar ni servir d’alcool. Néanmoins, il est désormais possible de se faire embaucher par une entreprise qui sert de l’alcool (bar, restauration…), tant que la personne mineure ne sert pas de l’alcool elle-même. Attention, cette règle est assouplie pour les membres de la famille de l’exploitant (le ou la cheffe d’entreprise) et les personnes de plus de 16 ans dans les cadres suivants : contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, ou stage dans un établissement qui a obtenu une autorisation administrative préalable (agrément délivré par le préfet de département).

Si la recherche de travail ne donne pas de fruits, il ne faut pas se décourager ! Il est intéressant de se former, participer à des projets et faire du bénévolat pour étoffer ses compétences et acquérir de l’expérience. Les associations et les mairies peuvent proposer des pistes.

🏦 Comment recevoir son salaire à 14 ans, 15 ans, 16 ans ou 17 ans ?

Comme pour tout salaire, il faut avoir un compte à son nom. Des possibilités économiques et pratiques, adaptées aux jeunes existent à l’instar de ces comptes pour ados :

🚀 Créer son entreprise à 16 ans ou 17 ans

Les pistes mentionnées plus haut – dans les domaines des services et de la vente – permettent d’acquérir très tôt de l’expérience. Les gains doivent rester modestes tant que la personne travaille de manière informelle. À terme, il y pourra y avoir l’opportunité de gagner des sommes d’argent qui justifient la création d’une entreprise. Autre cas de figure : la création d’entreprise peut être une expérience très enrichissante, indépendamment du chiffre d’affaires. Ce type d’expérience peut se révéler utile pour sa carrière et son orientation future.

Pour débuter, le statut de micro-entrepreneur est adapté, car relativement facile à gérer, et, surtout, il est accessible aux moins de 18 ans sous certaines conditions. Attention toutefois : il est facile de créer une entreprise, mais la gestion au quotidien demande du temps et de l’attention.

Les mineurs non émancipés peuvent créer une auto-entreprise à 16 ou 17 ans avec l’autorisation de leurs deux parents ou de leur responsable légal. Ils pourront exercer uniquement une profession libérale qui n’exige pas de qualifications (profession libérale non règlementée). Transcripteur, styliste, répétiteur, rédacteur, informaticien, ingénieur du son, inventeur, joueur professionnel (sport ou jeu), formateur, dessinateur, coach, animateur : la liste complète est disponible ici.

Pour les autres activités, la personne mineure devra faire une demande d’émancipation avant de créer son entreprise. Il y a une raison importante à cela : créer une entreprise engage la responsabilité du chef ou de la cheffe d’entreprise en cas de difficultés financières, dommages, etc. C’est d’ailleurs aussi la raison pour laquelle il est important de bien s’entourer avant de prendre une telle décision.

Les auto-entrepreneurs qui souhaitent exercer une activité artisanale trouveront une liste ici.

Quant aux activités commerciales, la question est plus délicate, car il faut obtenir l’autorisation d’un ou une juge en même temps ou après la démarche d’émancipation.

Dans tous les cas, vous aurez besoin d’un compte bancaire professionnel. Les comptes en ligne présentent l’avantage d’être souvent économiques et faciles à gérer.

Sites et applications pour gagner de l’argent

wdt_ID Plateforme Lien Description Catégorie

Services en ligne : Il faut être auto-entrepreneur pour proposer ses services sur Internet. Sites et applications rémunératrices : attention, rémunération très faible, de l’ordre de quelques euros de l’heure.

Conclusion

Quel que soit l’âge, il y a de multiples options pour gagner de l’argent en s’épanouissant ! La motivation est l’ingrédient principal. De multiples jobs permettent de gagner de l’argent en découvrant le monde et en accumulant une expérience précieuse. L’important reste de ne pas négliger ses études et d’investir dans son avenir.

Spendways vous recommande aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *