Le phénomène du cashback a su convertir plus d’une personne en France et connaître un véritable décollage. Mais derrière ce nom attractif et l’opportunité d’augmenter son pouvoir d’achat se cachent de nombreux aspects. Comment profiter du cashback sans se perdre parmi les cartes bancaires cashback, les sites et les cartes magasin ? Nous nous sommes penchés sur ce phénomène et ses nombreuses facettes pour décrypter cette étoile montante du commerce.

Qu’est-ce que le cashback ?

Si nous traduisons ce nom aux sonorités anglophones, nous comprenons vite que c’est l’occasion de récupérer notre argent en retour… Mais en retour de quoi ? Tout simplement, le cashback est un geste commercial de la part du commerçant qui permet au client de récupérer une fraction du montant dépensé sur une cagnotte ou directement sur son compte bancaire Présentée de cette manière, la technique semble bien trop belle pour être vraie. Soyez rassurés, il existe plusieurs conditions pour en profiter !

Commençons d’abord par distinguer le cashback des promotions et des bons plans que nous connaissons. Le code promo traditionnel propose une réduction immédiate alors que le cashback est une réduction différée valable toute l’année sur les produits des marchands partenaires de la plateforme que vous allez utiliser. Initialement, c’était une technique promotionnelle qui visait à rembourser aux acheteurs une partie d’un prix d’achat. Aujourd’hui, le cashback s’apparente plutôt à un service de paiement qui permet au client de récupérer de l’argent une fois passé à l’achat.

En France, il existe maintenant plusieurs formes de cashback, ce qui vous laisse un large choix pour sauter sur l’occasion !

  1. Les sites

Les sites de cashback sont devenus très populaires en France comme celui de Poulpeo ou encore iGRAAL. Ils vous demandent de vous inscrire pour ensuite retracer vos achats envers les marchands partenaires. Un pourcentage du montant de vos achats sera placé sur votre cagnotte que vous pouvez soit vous reverser, soit continuer à alimenter.

  1. Les offres bancaires

Plusieurs banques, en ligne pour la plupart, proposent des offres comprenant une carte bancaire avec possibilité de cashback. Certaines d’entre elles fonctionnent avec des partenaires comme pour les sites et d’autres remboursent une partie de tous vos achats. Cette fois-ci, l’argent sera reversé directement sur votre compte bancaire.

  1. Les cartes de magasin

Plusieurs marques, comme la FNAC, proposent des cartes du magasin qui pratiquent le cashback. Vous pourrez ainsi soit l’utiliser uniquement dans le magasin ou alors pour tous vos achats y compris en ligne. Le plus souvent, l’argent récupéré sera à utiliser dans le magasin.

Comment en tirer profit au maximum ?

Le cashback est une technique facile à employer, peu importe le moyen choisi pour en profiter. Cependant, plusieurs données sont à garder en tête pour en tirer pleinement profit. Pour mettre le plus d’argent possible de côté, optez pour la plateforme ou la formule avec le plus de partenaires. Vous pourrez ainsi trouver plus facilement votre bonheur et combler davantage votre portefeuille. Ensuite, si vous choisissez de passer par un site internet, gardez en vue la commission. Le taux oscille entre 1 et 30% selon les sites et les produits. Certains prélèvent même une cotisation annuelle sur vos gains et les incluent directement dans vos achats. Prenez bien le temps de vous renseigner avant de vous lancer les yeux fermés. Un autre facteur à garder en tête est le montant minimum à partir duquel vous allez percevoir les gains reçus ainsi que la fréquence de paiement et le mode de règlement. Certaines plateformes choisissent Paypal, d’autres le virement ou encore le chèque…

Rien ne vous conseillera mieux que les avis des utilisateurs ! Ne vous limitez pas à ce que va vous indiquer la plateforme choisie, consultez les avis, les forums, les vidéos afin de vous faire une opinion sur le sujet. Souvent, les utilisateurs sont transparents et indiqueront le chemin à suivre.

Si vous choisissez de passer par des sites dédiés au cashback, nous vous conseillons d’en utiliser plusieurs en simultanée pour avoir accès à plus de partenaires et d’offres.

Mais d’ailleurs….qui paye tout ce cashback ?

Les plateformes de cashback vont négocier avec certains marchands une commission de 5% et vous en reverser 4%. Et si vous constatez un pourcentage de cashback différent pour un même marchand, c’est que la plateforme a réussi à négocier un taux de commission plus important ! Dans le cas des cartes bancaires cashback, c’est une fraction de la commission de paiement par carte, supportée par le marchand, qui est reversée au client.

Quelle carte choisir parmi toutes celles proposées ?

Les plateformes ne permettent pas d’économiser à tous les coups, notamment avec les petits commerces qui ne proposent pas forcément du cashback. La carte bancaire vous offre alors une plus grande liberté en couvrant presque tous les achats que vous faites : il n’est donc plus nécessaire de fouiller pour trouver les bons plans ! Mais encore une fois, tout dépend de la banque et de la formule… Alors, laquelle choisir ?  Avant de vous précipiter, notez bien qu’il existe trois sortes de cartes bancaires différentes avec cashback :  Les cartes cashback des banques traditionnelles (Boursorama, la Société générale, LCL), les cartes cashback des néo banques et les cartes bancaires cashback crypto.

Pour mieux vous repérer, nous vous proposons un tableau non-exhaustif de différents moyens existants :

Carte bancaire Type Prime Avantages Inconvénients
Vivid Money Néobanque 30€ offerts
  • Un cashback de 10% en moyenne
  • Une carte métallique gratuite sans condition
  • Inclut des sous-comptes, la possibilité de dépenser dans 100 devises
  • Offre du cashback sur toutes les dépenses
  • Un cashback réduit hors super deals
  • Rib Allemand
  • Cashback plafonné à 20€ par mois pour la CB gratuite
Crypto.com Carte crypto 25$ offerts
  • Des taux cashback entre 1 à 8%
  • Du cashback sur toutes vos dépenses
  • Comprend Spotify, Netflix et Amazon Prime
  • Pas de frais de tenue de compte
  • Maîtrise de l’anglais nécessaire
  • Obligation de détenir des fonds pour bénéficier de certains avantages
  • Frais de transactions plus élevés que certains concurrents
Boursorama banque Banque en ligne 80€ offerts
  • Meilleure banque en ligne française
  • Assurances internationales
  • Cashback comprenant Ikea ou Amazon
  • Élue la banque la moins chère plusieurs fois
  • Peu de partenaires ( 50 environ)
Aumax Néobanque x
  • 3 cartes dont une gratuite
  • Paiements et retraits sans frais
  • La carte gratuite comprend le cashback
  • Possibilité d’agréger d’autres cartes sur l’application
  • Service de conciergerie
  • Pas de découvert autorisé
  • Gestion des comptes uniquement sur l’application mobile
Binance Card Carte crypto x
  • Possibilité de cumuler les remboursements
  • Possibilité de gagner jusqu’à 8% de cashback
  • Carte gratuite
  • Frais bancaires très faibles
  • Utilisation du BNB, une sorte de crypto monnaie, comme monnaie, ce qui peut freiner
  • Pas plus de 290€ de retrait par jour
Société générale Banque traditionnelle x
  • Programme de cashback à partir de 2€ par mois
  • Plus de 800 enseignes partenaires
  • Taux de remboursement du cashback entre 2 à 20%
  • Coût de la carte comparé aux concurrents qui la proposent gratuitement

Vous avez pu le constater, les offres sont diverses et variées. Tout va dépendre de votre profil et de ce que vous recherchez ! Pour rester dans la simplicité, la formule de Boursorama est intéressante en complément de sites de cashback. Mais la carte de Vivid Money reste néanmoins la plus challengeante si vous avez envie de vous lancer à 100% avec le taux de cashback le plus haut du marché.

Quelques exemples de cartes cashback les plus populaires.

Les cartes crypto et le cashback, bon plan ou arnaque ?

Les crypto-cartes, permettant de convertir la crypto-monnaie en euros, sont entrées sur le marché avec une promesse alléchante : proposer des bonus ou récompenses, dont le cashback, sur la plupart de ses achats. Mais que devez-vous en penser ? Ce cashback est souvent proposé en cryptomonnaie et permet de faire grossir votre portefeuille à chaque achat. Si la cryptomonnaie ne vous dit pas grand chose, retenez que c’est une forme de monnaie numérique en usage sur internet et indépendante des réseaux bancaires. D’ailleurs, vous avez sûrement dû entendre parler du bitcoin qui en fait partie. La carte crypto.com figure parmi les plus connues, mais elle comporte des avantages et inconvénients. Il est important de noter que le cashback a été supprimé chez certains commerçants comme les paiements sur Lydia ou toutes les plateformes similaires. Ces dernières ne donnent plus de cashback. Par contre, il est très simple de tirer partie de votre carte Crypto.com simplement en l’utilisant à chaque dépense et en payant votre Spotify, Netflix et Amazon Prime si vous bénéficiez de la carte pour. D’ailleurs, notez bien qu’encore une fois, le cashback dépend de la carte que vous détenez !

Pour faire simple, Crypto.com peut être comparé à une banque en ligne sans frais, mais avec des avantages notoires. Vous aurez l’opportunité de gagner de l’argent à chaque achat, mais en gardant à l’esprit que, pour bénéficier de certains droits, vous devez immobiliser une somme d’argent sur l’application pendant une certaine durée.

Crypto.com est une carte cryptomonnaie qui permet de payer en bitcoins. C'est la carte qui offre le plus de cashback en France.

Crypto.com est une carte cryptomonnaie qui permet de payer en bitcoins. Il s’agit de la carte qui offre le plus de cashback en France.

Les commerçants & le cashback

Le cashback et ses multiples facettes peut autant être une opportunité pour certains commerçants qu’une menace pour d’autres. Il se présente d’abord comme un bon moyen d’apporter de la proximité avec les clients. C’est vrai qu’il semble être l’occasion idéale de créer du lien avec les clients et de les inciter à revenir plus souvent pour percevoir leur “récompense”. Le cashback paraît alors être une des solutions pour donner un nouveau souffle à ces commerces de proximité. Il peut même s’intégrer totalement dans la stratégie commerciale des enseignes qui l’adoptent. Quels en sont concrètement les avantages ?

Dynamiser l’activité

Le premier point positif majeur est de dynamiser l’activité des enseignes puisque le client doit effectuer son achat au sein de la boutique.

Fidéliser la clientèle actuelle

Comme énoncé juste au-dessus, c’est un bon moyen pour que la clientèle revienne afin de profiter du service proposé.

Attirer de nouveaux clients

Dans l’objectif de profiter du cashback, une toute nouvelle cible de clients pourra se rendre dans les boutiques proposant ce service. Le bouche à oreille permettra de faire connaître les commerces qui en bénéficient.

Le cashback : les avantages & inconvénients

Vous avez sûrement pu le constater, les avantages du cashback sont multiples ! On vous propose de les résumer en 5 points majeurs :

  1. Des promotions qui vous tendent les bras
    Grâce au cashback et à ses nombreuses plateformes, vous avez accès à des promotions gratuites et sans engagement.
  2. Des primes à l’inscription
    La plupart des plateformes vous versent des primes à l’inscription pour vous inciter à revenir.
  3. Un cashback cumulable aux promos
    Dans la grande majorité des cas, le cashback est cumulable aux offres promotionnelles, ce qui permet des économies illimitées !
  4. Une grande accessibilité
    Les sites de cashback le rendent extrêmement accessible grâce à leur utilisation simplifiée.
  5. La crypto monnaie à portée de mains
    Pour les courageux qui passent par les solutions de cartes crypto, c’est l’occasion de se familiariser avec ce type de monnaie très prometteur pour les années à venir !

Mais quelques inconvénients sont aussi à prendre en considération dans votre choix :

  • Un prétexte pour consommer plus
    Attention, le cashback peut se transformer en piège si vous êtes déjà accro au shopping. Pour gagner plus il faut dépenser plus… Gardez bien en tête que c’est avant tout un moyen de faire des économies. Souvent, on peut être tenté de faire de gros achats afin de profiter du cashback. Effectivement, si vous êtes un petit acheteur, vous ne verrez pas forcément la différence sur votre compte en banque, mais c’est le moment de rester prudent.
  • Les cookies
    Si vous passez par des plateformes de cashback, vous aurez besoin d’activer les cookies sur les sites où vous réalisez des achats afin que la plateforme le remarque et vous verse vos gains. Cette démarche peut être un frein étant donné que les consommateurs sont de plus en plus réceptifs à la problématique de leurs données personnelles.
  • Le parrainage
    Pour avoir des résultats notables avec le cashback, entrer dans une démarche de parrainage devient presque obligatoire. Cela nécessite alors une véritable réflexion marketing.

En bref : que retenir ?

Au final, le cashback est un mode de récompense des consommateurs qui possède plus d’avantages que d’inconvénients. Pour en profiter, il existe autant de plateformes que de profils d’utilisateurs, vous trouverez ce qui vous correspond à coup sûr. Il n’y a pas de “meilleure” offre de cahsback ou de meilleur site, car tout dépend de vos envies et de l’implication que vous souhaitez mettre. Une bonne méthode consiste à surveiller les solutions qui ont comme partenaires vos marchands préférés ou alors d’opter pour une carte avec une offre de cashback sur toutes vos dépenses. Le tout en s’adaptant à votre situation, pour trouver l’offre qui vous ressemble vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.