L’époque est propice au changement de vie. Pour autant, passer d’un travail salarié à la création d’une entreprise en ligne ne semble pas évident pour beaucoup de personnes que je rencontre. Alors puisque j’ai personnellement déjà fait le pas et que la thématique n’est pas si éloignée de Spendways, je vais lister les points clés pour dupliquer un « business en ligne » comme celui-ci.

À vous de choisir et reprendre les éléments pertinents pour vous. Cet article sera mis à jour régulièrement.

🤓 Le modèle

Spendways est un site de promotion d’offres bancaires. Ce n’est donc ni un blog ni un comparateur. Si la différence vous semble subtile, sachez qu’elle structure le projet de manière complètement différente.

Un comparateur se doit d’être neutre alors qu’un site de promotion (au sens « faire la publicité de ») se doit de faciliter l’accès à un ensemble de produits appréciés des consommateurs. Retenez que quand vous choisissez votre modèle, vous choisissez également vos contraintes.

J’ai donc choisi ce modèle, car il se définit par des caractéristiques qui me conviennent :

  • Avantages : pas de produits physiques, pas de salariés, pas de clients en direct et très peu de coûts fixes. L’ensemble des efforts sont portés sur le marketing au sens le plus large.
  • Inconvénients : dépendance forte aux partenariats d’affiliation, beaucoup de travail et de compétences nécessaires pour une seule personne et une concurrence très intense.
  • Risques : être systématiquement devancé par des concurrents très bien établis, conversions non rémunérées à cause d’un traçage de plus en plus complexe (mises à jour IOS, suppression des cookies tiers par les navigateurs, réglementation RGPD et mauvaises pratiques des marques).
  • Opportunité : la concurrence n’est faite quasiment que de médias/blogs qui ne respectent pas totalement la promesse de neutralité et de qualité d’information que j’évoquais plus haut. Ceci dégrade considérablement l’adhésion de leur audience (fidélité et confiance). Par ailleurs, ils sont peu adaptés à la conversion sur mobile, à l’évolution de la consommation de contenus et à l’évolution des algorithmes des moteurs de recherche.

🗺 La vision

Il faut avoir une vision même pour un petit projet. Voici la mienne :

  • Pourquoi un tel service ? De nouvelles offres bancaires émergent tous les jours et je pense que les consommateurs doivent faire évoluer leurs habitudes, soit pour payer moins de frais, soit pour simplifier la gestion d’un budget familial ou encore pour réduire leur empreinte écologique. La majorité des citoyens utilisent des banques trop chères, trop rigides et pas suffisamment innovantes donc il y a une opportunité pour devenir l’intermédiaire de cette transition.
  • Comment adresser la demande ? Je pense que celui qui vit de la promotion de produits ne peut être celui qui conseille pour des questions évidentes de conflit d’intérêts. C’est pourquoi j’ai conçu Spendways avec un noyau commercial privé (promotion de produits financiers) et d’espaces de discussion publics (avis clients, réseaux sociaux). Je pense aussi que les cartes bancaires font maintenant partie intégrante du style de vie des consommateurs : il existe des cartes pour les geeks, les écolos, les serials shoppers, les voyageurs, les couples, les startupers, etc. Ces gens doivent pouvoir se reconnaître dans les contenus c’est pourquoi ils sont très visuels et rédigés d’une manière très spécifique.
  • Quelle audience ? Je cible tout le monde de 10 à 110 ans aussi bien professionnels que particuliers. C’est parfaitement assumé. J’ai réduit le spectre de mon projet et j’ai élargi l’audience pour obtenir un effet d’échelle (75% de répétition de tâches et 25% d’innovation).

🧑🏼‍🤝‍🧑🏼 L’équipe

1 personne. Il n’y a que moi et parfois des freelances rejoignent l’aventure.

🧠 Les compétences

  • Technique : en milieu très concurrentiel, il faut faire le meilleur site. Sans compétence technique, orientez-vous vers une solution plug-and-play comme Shopify ou Webflow
  • Rédactionnel : les contenus, quels qu’ils soient, sont stratégiques donc il faut de bonnes compétences rédactionnelles. Les sites dont le revenu est essentiellement tiré de l’affiliation doivent produire leur contenu eux-mêmes sans quoi ils ne peuvent atteindre le niveau d’excellence requis.
  • Graphique : les contenus sont de plus en plus visuels pour être consommés rapidement (contenus dits « snackables »). Ces compétences sont aussi utiles pour le design du site et les réseaux sociaux.
  • Marketing : il faut maîtriser 1 levier d’acquisition (SEO, Facebook Ads, Google Ads; TikTok ou autre) pour atteindre la rentabilité.
  • Métier : il faut savoir de quoi on parle pour le faire mieux que les autres.

Entre 0 et 5.000€ de chiffre d’affaires par mois, les compétences inutiles sont les compétences managériales, comptables, administratives et commerciales.

❤️ Les qualités interpersonnelles

  • Chercher toujours la solution la plus efficace pour le business. Oubliez les dogmes, la fierté, le plaisir personnel et la perfection.
  • La persévérance. Un jour ou l’autre ça paye.

⚙️ Les outils

D’un point de vue technique, Spendways est un site e-commerce d’offres bancaires. L’outillage suivant est donc choisi pour servir ce type de projet.

Outils techniques

Solution Prix
1ère année
Prix
années suivantes
WordPress

CMS

0 0
WooCommerce

Moteur e-commerce

0 0
Woocommerce Bulk Edit

Édition des produits en lots

32€ 0
O2Switch

Hébergement

72€ 72€
Woodmart

Thème e-commerce

55€ 0
Cloudflare

Sécurité / performance

0 0
WP Rocket

Cache

44€ (*) 44€ (*)
Gumlet

CDN et optimisation des images

0 0
Formcake

Backend léger de formulaire

45€ 0
Make.com

Emails transactionnels

0 0
Switchy

Gestion des liens d’affiliation

35€ 0
SpreadSimple

Catalogue commercial

0 0
Notion

Documentation technique

0 0
TOTAL ANNUEL 283€ 116€

* 20% de réduction avec le lien dans le tableau.

J’ai modifié le code de WordPress, Woocommerce et Woodmart pour améliorer leurs performances SEO/conversions. C’est grâce à ces optimisations que je peux notamment convertir 20% de mon trafic en cliqueurs intentionistes.

Outils marketing

Solution Prix
1ère année
Prix
années suivantes
Pixelied

Édition graphique

90€ 0
Publer

Automatisation des réseaux sociaux

0 0
Acumbamail

Email Marketing

0 0
Screaming Frog

Audit SEO du site

185€ (*) 185€ (*)
NextLevel

Achat de backlinks

var. var.
Plausible

Statistiques de trafic sans cookies

144€ 144€
Grist

CRM et suivi des KPIs

0 0
1.fr

Enrichissement sémantique des contenus

540€ (**) 540€ (**)
ahref /SemRush

Audit SEO

0 0
Ranktracker

Alternative à ahref et SemRush

0 0
Hexomatic

Scraping de données

90€ 0
Hexowatch

Monitoring de pages et liens

40€ 0
TOTAL ANNUEL 1089€ 869€

* En achetant une licence sur eBay, vous ne paierez qu’une fraction de ce prix.
** Ce compte peut être partagé avec un nombre illimité d’utilisateurs pour en réduire le coût.

Outils business

Solution Prix
1ère année
Prix
années suivantes
Grist

Pilotage financier

0 0
Xolo

Gestion de l’entreprise en Estonie

1140€ (*) 1140€
Wise

Compte pro compatible Xolo

0 0
Jump

Se verser un salaire en France

1138€ 1138€
TOTAL ANNUEL 2278€ 2278€

* Frais offerts avec le lien dans ce tableau.

La combinaison Xolo + Wise peut paraître chère mais pas tant que ça comparativement à tous les frais d’une SASU + fiches de paye. Cette combinaison à l’avantage de supprimer 100% des tâches comptables et administratives.

💰 Les coûts

  • 10€ /mois de frais techniques
  • 73€ /mois d’outillage marketing sans les optimisations énoncées
  • 190€ /mois pour avoir une société et un CDI /salaire de cadre en France en gardant en tête que c’est un luxe qui n’est pas utile à tous.
  • 0€ /mois en acquisition

Comptez 6 mois à 1 an avant de pouvoir vivre de votre site si vous êtes débutant. Il faut donc disposer de suffisamment d’argent pour vivre pendant cette période et réaliser les investissements nécessaires.

💶 Les revenus

Les revenus proviennent essentiellement des contrats d’affiliation. Les contrats d’affiliation, le suivi des conversions et la rémunération sont gérés par les plateformes d’affiliation, ce qui facilite la gestion administrative et commerciale. Voici les plateformes avec lesquelles je travaille par ordre d’importance :

  1. FinanceAds (très professionnels et humains)
  2. Awin
  3. Impact
  4. bunq affiliate
  5. TimeOne
  6. Wise affiliate

Les revenus dépendent du volume de trafic et de la capacité à le renvoyer vers les marques partenaires qui doivent ensuite convertir les visiteurs en clients. Il faut donc constamment jongler entre qualité et quantité.

L’objectif de Spendways est de faire 500€ de revenu automatique par jour, soit un équivalent de 182.500€ /an sans autre contributeur que moi-même.

Il y a d’autres revenus ponctuels que je ne compte pas ici, mais ils peuvent être très significatifs. Un article sur Spendways ou une mise en avant s’achète entre 700€ HT et 900€ HT par exemple. Je ne vends pas de backlinks depuis spendways.com mais Nextlevel.link estime que le gain serait de plus de 15.000€ si je décidais de le faire.

Comptez enfin un prix de cession du site de 500.000€ minimum sous condition d’atteinte de l’objectif. Ce montant compensera l’année de travail non rémunérée.

📊 Le pilotage

Je mets à jour mon dashboard fait avec Grist le 1er de chaque mois. Il consiste à relever les données suivantes (15 minutes) :

  • Les gains du mois précédent
  • Les dépenses du mois précédent
  • Les performances du mois précédent (trafic et clics)

Les KPI se calculent automatiquement. Sur cette base, je prends 15 minutes pour comprendre, faire un point et décider des actions à venir.

📈 L’audience

Connaître son audience est primordial, car cela permet de faire des choix radicaux. Par exemple, Spendways pourrait se passer d’une version « desktop », car moins de 30% des visiteurs utilisent un ordinateur ou une tablette. La prochaine version du site sera certainement uniquement mobile.

  • 71% des visiteurs du site utilisent un mobile
  • 28% des visiteurs font une demande d’ouverture de compte bancaire durant leur session
  • 1500 personnes réelles et uniques visitent quotidiennement Spendways
  • L’audience va de 10 ans (cartes pour ados) à 60 ans et concerne autant les particuliers (carte pour soi, pour son couple, pour voyager, etc.) que pour professionnels (comptes pros, cartes entreprises pour les salariés, terminaux de paiement)
  • 100% des utilisateurs proviennent de canaux organiques (Google, direct, liens depuis d’autres sites)
  • 0€ est donc dépensé en publicité chaque mois.

📒 La comptabilité / gestion d’entreprise

J’ai commencé en tant que micro-entrepreneur jusqu’à 3000€ de chiffre d’affaires mensuel donc je n’avais pas de comptabilité à tenir. La banque que j’utilisais est FINOM que je conseille fortement à tous les micro-entrepreneurs, car elle est gratuite, très simple et inclut un système de facturation.

Aujourd’hui j’ai migré cette micro-entreprise vers une société en Estonie gérée par Xolo en combinaison avec un compte bancaire Wise. Je ne m’occupe donc toujours pas de la comptabilité.

🚵‍♂️ Style de vie

Spendways m’a permis de faire un tour de France élargi l’été dernier (3500km) en allant jusqu’en Allemagne et en Suisse. Il me permet aussi de vivre où je veux.

Ces moments permettent de réaliser qu’un business peut prendre soin de vous si vous prenez soin de lui.

J’ai invité un génie du marketing, Christoph Paterok, à me suivre sur une partie du périple en partant de chez lui à Dusseldorf jusqu’à Montpellier. L’aventure a été extraordinaire ! Sur la photo on le voit le premier jour de son départ pour me rendre visite cette année au Monténégro en partant d’Italie.

💡 Quelques conseils issus de cette expérience

  • Créer une marque : une marque c’est du trafic gratuit, du bouche-à-oreille, un avantage compétitif, une croissance stable, une communauté et un coefficient multiplicateur de la valeur du site (cf Goodwill).
  • Ouvrir son projet à tous pour saisir toutes les opportunités de faire mieux, moins cher et plus rapidement. Le danger est de s’isoler de son environnement. Je discute tous les jours de Spendways avec des freelances, la personne à côté de moi dans un café ou un coworking ou les communautés marketing. Il n’y a aucun secret à protéger.
  • Investir de l’argent dans de bons outils et dans la publicité quitte à réduire ses revenus, ses frais de logement ou ses sorties persos.
  • Copier en comprenant ce que vous copiez. Vous trouverez des similitudes entre Spendways et AppSumo et ce n’est pas un hasard. Les pages produit sont écrites de manière assez similaire par exemple. La version mobile reprend des fonctionnalités de Airbnb.
  • Ne pas chercher à avoir un maximum de contrats d’affiliation. À la place, trouvez les contrats les plus rémunérateurs et trouvez les solutions pour leur envoyer les clients qu’ils veulent.
  • Pilotage simplifié et rigoureux : une fois par mois, listez vos dépenses, vos recettes et vos données clés : profit, nombre de visiteurs, taux de conversion, EPC (Earning per Click), etc. Je conseille également de définir une North Star Metric qui va créer un sillon dans lequel toutes les autres metrics doivent se placer harmonieusement.
author-avatar

À propos de Fabien

Créateur de Spendways.com, Fabien est investi dans les nouveaux moyens de paiement pour les particuliers et les professionnels. Ces comptes, cartes et terminaux de paiement, simplifient le quotidien et suppriment de nombreux frais injustifiés. Sa mission est donc de les faire découvrir au plus grand nombre.

Spendways vous recommande aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.